Malte : La Valette

Malte se situe en mer Méditerranée, près de la Scissile. Le climat y est très agréable en basse saison. L’avantage de cette destination est que l’une des deux langues officielles est l’anglais. Voici un aperçu du voyage effectué en janvier 2020.

Côté pratique

Pour organiser ce voyage de 4 jours, j’ai utilisé le guide Vert de chez Michelin, Malte week-end.

Transports

Pour y aller, nous avons décollé de Nantes avec la compagnie RyanAir (70€ A/R par personne avec un bagage en soute pour deux réservé en avance). La durée du vol est d’environ 3 heures. Malte est desservi par un seul aéroport. Des bus font la liaison avec la capitale, La Valette (bus X4). Une borne avant la sortie de l’aéroport permet de prendre des cartes de transport. On a pris une carte à 15€ de 12 voyages, valable 1 an (on a pas utilisé tous nos voyages donc si les voyages sont permis d’ici janvier prochain, j’aimerai bien y retourner pour visiter le reste de l’île).

Hébergement

Pour notre séjour de 4 jours et 3 nuits, nous avons choisi l’hôtel Palazzo Paolina, situé rue St Paul à La Vallette. Le petit-déjeuner est compris dans le prix de la chambre et il est plutôt copieux. Le personnel est très sympathique.

Restaurants

Lapira Maltese Kitchen : plutôt bien pour découvrir des spécialités maltaises mais la cuisine était un peu trop salée pour nous. Nous avions pris :

  • Entrée « Spécial maltais » : Saucisse maltaise grillée, fromage de chèvre local tendre, sur du pain maltais local grillé, garni de chutney de tomates.
  • Plat 1 : Cavatelli (pâtes) avec saucisse maltaise, truffe et sauce gorgonzola
  • Plat 2 : Tagliatelles fraîches avec du boeuf local cuit dans une sauce à la truffe

D’office bistro : l’ambiance est assez sympa avec un décor assez rustique. L’expérience culinaire était meilleure mais j’ai eu des difficultés à finir mon assiette (trop salé sur la fin).

  • Entrée à partager : Bruschetta maltaise avec saucisse maltaise, chutney de tomates, fromage frais de chèvre
  • Plat 1 : Bragioli (traditionnel boeuf aux olives). C’est un oeuf dur entouré de bacon et d’un fin steak de boeuf, servi dans une sauce tomate avec des carottes et des petits pois.
  • Plat 2 : Burger au boeuf Angus (très classique)

Eeetwell : healthy street food (sur place ou à emporter). Ils servent des salades, des wraps, des sandwichs. Les boissons sont maisons (thé glacé, smoothies…).

Valletta Food Market : lieu unique de la capitale où se trouvent 15 restaurants qui partagent une seule et même salle, ainsi qu’un marché au sous-sol. Vous trouvez différents type de nourriture : maltaise, burger, asiatique, kebabs, tacos, glaces… Le principe est simple : vous pouvez commander à manger dans n’importe quel stand et vous asseoir dans la salle commune. On vous remet un buzzer qui vous prévient quand votre commande est prête. Très pratique pour les groupes qui ne veulent pas manger la même chose.

Les visites

Fort St Elmo et le musée national de la guerre

Le fort St Elmo se trouve à l’extrémité de la ville donnant sur la mer Méditerranée. La visite prend environ 1h30 à 2 heures. Il a été conçu au XVIème siècle avec l’arrivée des Chevaliers de l’Ordre de Saint Jean. Il est construit en forme d’étoile. Le fort a été pris par les Ottomans en mai 1565 suite au Grand Siège.

Sept bâtiments retracent l’histoire de la guerre à Malte, de la préhistoire à l’époque moderne (2004 : entrée de Malte dans l’Union européenne). On y apprend notamment que Napoléon Bonaparte avait pris le contrôle de Malte, mettant fin au règne de l’Ordre de Saint Jean. Cependant ceci a été très temporaire car les Maltais, avec l’aide des Britanniques, se sont rebellés contre les Français.

En plus de découvrir une partie très enrichissante de l’histoire de Malte, le fort donne un très bon point de vue sur une partie de la ville et sur la mer. Tout est très bien orchestré. Le fort sert également de décors pour film/série.

Le Palais du Grand Maître

Le Palais du Grand Maître (Great Master Palace), construit en 1571, abrite aujourd’hui la résidence officielle du Président maltais. La visite se fait à l’aide d’un moniteur audio.

La première pièce à découvrir est la Chambre du conseil. Il n’est pas possible de prendre de photos de cette pièce qui contient d’immenses tapisseries des Gobelins.

Ensuite, on rentre dans la salle de bal où se trouvent divers portraits dont celui de la Reine Elisabeth II. Dans la salle du Grand Conseil, les fresques aux murs représentent le Grand Siège de 1565.

La visite se termine par le Musée de l’Armurerie qui est assez impressionnant. En effet, c’est une des plus grandes collections d’Europe, avec plus de 6000 références. On y trouve des armures, des armes (épées, armes à feu, etc), des casques, etc. La plus belle armure est celle du grand maître français Alof de Wignacourt qui est incrustée d’or.

Le ticket comprend également l’entrée au MUZA, musée des beaux-arts (art méditerranéen, européen, empirique). Un peu moins fan mais certaines œuvres valent le coup d’œil.

Déambulations dans la capitale

Marcher dans La Valette est très agréable car la majorité des rues sont piétonnes. On peut admirer les balcons fermés, typiquement maltais, de différentes couleurs qui habillent les façades des habitations. Il y a de très jolis bâtiments à voir ainsi que le jardin public « Upper Barrakka Gardens » (il existe aussi le « Lower Barrakka Gardens » un peu plus loin et moins fréquenté). C’est dans ce jardin que sont tirés des coups de canon deux fois par jour (à 12h et à 16h). Ce n’est qu’un échantillon de ce que l’on peut voir à La Vallette.

Informations utiles :
– entrée au Fort St Elmo : 10€ (adulte)
– entrée au Palais du Grand Maître : 10€ qui comprend le musée de l’armurerie et le musée des beaux-arts
– Il existe des billets combinés qui sont rentables si on fait plusieurs visites par jour.

Partagez ! :