Portugal : Lisbonne (partie 2)

On continue la visite de Lisbonne avec cette partie 2, surtout consacrée à l’aquarium.

La fresque en azulejos est une représentation de Lisbonne. On peut y voir les principaux monuments de Lisbonne : le château de St Georges (que nous n’avons pas visité) et la cathédrale de Sé.

Océnarium

L’océnarium de Lisbonne, créé en 1905, se situe au bord de la mer, près du centre commercial Vasco de Gama (navigateur portugais). C’est ici qu’a eu lieu l’Exposition universelle de 1998.

Ce qui est impressionnant dans cet aquarium c’est son bassin central qui est gigantesque. On peut y faire complètement le tour. Plusieurs espèces y cohabitent : requins, raies, poissons soleil et divers poissons plus petits. Il y a une partie avec des pingouins, où il est possible de voir des loutres ; et une partie plutôt tropicale avec des grenouilles.

L’exposition temporaire portait sur l’aquascaping : c’est l’art de reproduire des paysages dans des aquariums. C’est l’artiste japonais d’aquascaping, Takashi Amano (décédé en 2015) qui a créé cette exposition, la plus grande qu’il n’ait jamais réalisée. L’exposition est complétée par une bande son sélectionnée.

Le Making-of : https://youtu.be/Kq5D8k4BVXs

Centre commercial Vasco de Gama

A proximité de l’Océnarium se trouve le centre commercial Vasco de Gama. Il abrite de nombreux magasins (160) et restaurants (40). Son sous-sol donne accès à une station de métro.

Nous sommes allés dans un restaurant au hasard, le Sr. Frango da Guia : grave erreur. Nous aurions dû regarder TripAdvisor avant… Le service n’était pas agréable et la nourriture de mauvaise qualité. Je déconseille très fortement ce restaurant.

Alfama

Le quartier de l’Alfama fait partie du centre historique de Lisbonne. On y trouve notamment la Casa dos Bicos, qui a appartenu au vice-roi des Indes. Cette maison est reconnaissable par sa façade remplie de pics. Aujourd’hui, elle abrite la fondation du prix Nobel de littérature portugais, José Saramago.

La cathédrale de Sé est très connue à Lisbonne. Elle était très sobre, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Je n’ai pas été très emballée donc je n’ai, malheureusement, pas fait de photos.

Au retour, direction la gare Rossio : à proximité, on y trouve le magasin du Monde Merveilleux de la Sardine (O Mundo Fantastico da Sardinha). Comptez 7€ pour une boîte de sardines avec votre année de naissance dessus. Il y a également du thon, du poulpe, etc. Cela reste un beau (et bon) souvenir à rapporter dans les valises.

Informations utiles :
– Aquarium : https://www.oceanario.pt/en (disponible en portugais ou en anglais)
tarif classique : 19€, il est possible d’acheter les billets en ligne pour éviter l’attente aux caisses.
– Casa dos Bicos : entrée à 3€.


Cet article (partie 2) n’est qu’un échantillon de ce qu’il est possible de voir à Lisbonne. Chacun peut se faire une expérience différente de la capitale portugaise, très riche au niveau culturel.

Partagez ! :