Slovénie : Celje et son château

Vue sur le château de Celje

Pour notre deuxième jour en Slovénie, direction la ville de Celje [celyé] et son château, riches en histoire car les comtes de Celje ont donné leur emblème (3 étoiles) au drapeau slovène.

Visite du château

Tout d’abord, direction le château de Celje, perché en haut des montagnes. Ne sachant pas trop où aller, on s’est garé dans la ville et on a un peu regretté car la montée était difficile (chaleur, pas vraiment de trottoirs) et qu’on a vu qu’il y avait un parking gratuit au pied du château.

L’entrée du château est payante (6€). Le château est divisé en plusieurs parties. On a commencé par la cour intérieure avec son puits. Ensuite, il y a la partie où deux styles se côtoient : un style plutôt romanesque et un style plus gothique, plus récent. La dernière famille régnante a rendu le château plus confortable pour l’époque (XIVe siècle) avec le palais gothique. A l’intérieur, il est possible de voir comment fonctionnait un atelier d’imprimerie (démonstration – commentaires en slovène mais ça reste intéressant).

Direction la Tour de Frédéric, érigée au XIVe siècle : une haute tour du château qui doit son nom au fils du comte le plus influent, Hermann II de Cilli. Au sous-sol de la tour se trouve une exposition sur les instruments de torture utilisés entre le XVIe et le XVIIIe siècle avec des explications en anglais. C’était très intéressant mais ça restait un peu glauque (partie sombre, éclairée avec des tons rouges). Le haut de la tour sert aujourd’hui de point de vue sur toute la ville.

Un fascicule (en français) pris à l’entrée donne pleins de détails sur la vie du château ainsi que les légendes qui l’entourent.

Il y avait des animations dans la cour orientale du château (danses, travaux manuels d’époque).

Restaurant

Il y a un restaurant typique près du château mais nous avons préféré descendre dans la ville pour manger et continuer nos visites. Nous nous sommes arrêtés au Koper spageterija & pizzeria (Gubčeva ulica 3, 3000 Celje). Très bon rapport qualité-prix et les serveurs sont très aimables. Les menus étaient traduits en anglais. On avait pris des salades, très copieuses, ainsi qu’un petit dessert (pana-cotta et tiramisu). Ils servent des pizzas, pâtes, risottos.

Salade aux crevettes

Musées

Nous avons passé une grande partie de notre après-midi au musée. On a commencé par le Palais des Princes (on a eu des difficultés à trouver l’entrée qui se trouve à l’opposé du parking). L’entrée du musée permet également d’aller au musée régional de Celje, un peu plus loin.

Le Palais des Princes est très historique. Il retrace l’histoire de Celje à partir de l’époque romaine. Toute la partie au sous-sol est littéralement sous verre : on marche au dessus de vestiges romains dont une route du IIIe siècle. Les étages sont consacrés aux modes de vie et à la vie politique de la ville. Le dernier étage est consacré aux comtes de la ville et on peut y voir leurs crânes exposés.

Le musée régional de Celje est plus artistique avec de nombreuses peintures et du mobilier dans un château en fonction des époques dans la partie à l’étage. Il y a un très beau plafond. Lors de notre visite, une chorale répétait pour un concert dans le musée. Une des responsables du musée a pris le temps de nous expliquer l’histoire de la Slovénie et ce qu’on trouverait au rez-de-chaussée : partie sur la Première Guerre Mondiale et une exposition sur Alma M. Karlin, femme slovène écrivain et voyageuse du début du XXe siècle. Elle a voyagé par ses propres moyens et avec peu d’argent. Elle parlait plusieurs langues et s’identifiait plus comme Allemande que Slovène (apparemment, elle en maîtrisait moins voire pas la langue). Cette partie n’est pas traduite en anglais.

La ville

Lac de Smartinsko

Lac

Après un glace, on est allé au Lac de Smartinsko. Très grand lac où il est possible de faire de très jolies photos et de se promener. Il se situe à une quinzaine de minutes de Celje.


Informations utiles :
– depuis Ljubljana : 50 minutes en voiture
– prix de l’entrée pour le château : 6€
– prix de l’entrée pour les deux musées : 4€
Les musées appliquent souvent des tarifs avantageux pour les jeunes ou les étudiants de l’UE
– A visiter également : la cathédrale de Celje

Partagez ! :